Photos de nuit sur les bords de la Loire

Centrale de Cordemais (44) Tous droits réservés.

J'ai hérité beaucoup de chose de mon Papa, mais la principale est sa passion pour la photo. Il la pratique depuis toujours et c'est grâce à lui que toute mon enfance est immortalisée. Nous n'avons pas forcément le même style photographique, ni les mêmes goûts de la retouche, ni la même approche, mais nous avons belle et bien la même passion ! 

 

Lui, aime beaucoup l'architecture, les graffs, les paysages, tout ce qui s'étire, se reflète, se dessine. Il aime retoucher ses photos et s'essaie à de nombreux effets. Il aime l'art, le dessin, les reflets, les couleurs. Il est curieux de tout et s’exerce à tout.

Moi, à l'inverse, j'aime l'humain, les portraits, les enfants, les regards, le noir et blanc. J'aime le naturel, passer peu de temps à retoucher mes photos pour les garder les plus authentiques possible. J'aime la lumière, les gens, je n'aime un paysage que si l'humain est présent.

 

Néanmoins nous nous essayons tous deux, parfois, à d'autres techniques. Nous aimons échanger sur nos projets personnels, nous confrontons notre travail, l'un jette un œil au travail de l'autre et inversement.

 

C'est grâce à lui, qu'hier soir nous sommes partis sur les bords de la Loire, au coucher du soleil pour s’exercer à la photo de nuit. Grâce à sa profession, il connait par cœur les bords de ce beau fleuve, jusqu'à l'estuaire. Du passage du bac du Pellerin, jusqu'au serpent de mer de Saint Brévin, nous avons tracé notre chemin, nous arrêtant ça et là, posant nos trépieds, frontales vissées sur la tête, sandwichs à la main, nous avons passés de longues heures à chercher le meilleur spot pour avoir la plus belle photo. 

Nous avons commencé notre périple par la Centrale de Cordemais, vue d'en face, là ou elle se reflète le mieux sur l'eau. Nous avons poursuivis par les petites routes de campagne jusqu'aux pêcheries de Mindin éclairées par le pont et le port en d'en face. Nous sommes allé sous le pont de Saint Nazaire et pour finir à Saint Brévin devant le serpent

 

Voila une soirée rendement mener, 3 heures de photos, 5 degrés dehors, quelques kilomètres et une dizaine de beaux clichés ! 

Tous droits réservés

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Gwen (jeudi, 28 février 2019 20:25)

    ���

  • #2

    BODIN (vendredi, 01 mars 2019 08:26)

    Je suis vraiment fan de ce que tu fais et fière de toi de ce que tu es devenue : une artiste accomplie !!!